Qu’est-ce qu’un sapeur pompier volontaire (SPV) ?

Etudiant, salarié du privé ou du public,… un sapeur pompier volontaire est un citoyen qui met son temps libre au service des autres.

Bénéficiant d’une activité principale (à l’inverse des pompiers professionnels), les volontaires effectuent des gardes dans les 7300 centres de secours. Les gardes peuvent se faire dans la caserne, ou au domicile (gardes dites « au bip »). Sur le terrain, rien ne différencie un sapeur-pompier volontaire d’un professionnel.

Etre volontaire revient à mener une véritable deuxième carrière professionnelle : les SPV perçoivent donc une indemnité (salaire) pour leurs heures de travail (ils ne sont pas bénévoles), et peuvent également monter en grade.

tenue de sapeur pompier

Quelles sont les missions des pompiers volontaires ?

Tout comme les pompiers professionnels, les volontaires participent à l’ensemble des interventions : secours aux personnes (75% des interventions), incendies (7%), accidents de la route (6%), … Ces chiffres peuvent varier selon les régions.

Les pompiers volontaires suivent une formation initiale, puis effectuent régulièrement des manœuvres afin de se perfectionner. Plusieurs jours par mois, ils viennent travailler dans leur caserne (ils effectuent des gardes) et sortent sur les interventions. Ils participent également à la vie du centre de secours (entretien du matériel, …).

sapeur pompier volontaire incendie

Organisation des sapeurs-pompiers

En France, les sapeurs-pompiers sont répartis en 3 branches principales :

  • Les sapeurs-pompiers professionnels,
  • Les sapeurs-pompiers volontaires,
  • Les sapeurs-pompiers militaires (Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris et Bataillon des Marins Pompiers de Marseille)

Maillon indispensable du secourisme français, les sapeurs-pompiers volontaires représentent près de 80% des effectifs (environ 193 000 volontaires).